Qu’est-ce que l’eczéma?

L’eczéma signifie « bouillir ».

On parle de dermatite c’est-à-dire d’une atteinte de l’épiderme.

C’est une inflammation de la peau ( plaques rouges) avec apparition de vésicules qui entraînent un suintement lors de leurs ruptures avec formation de petites croûtes.

Si il y a des démangeaisons, les lésions de grattage peuvent se sur-infecter. C’est la plus fréquente des dermatoses (des problèmes de peau).

2 types d’eczémas

eczéma de contact : c’est une irritation ou une allergie lorsque la peau est en contact avec par exemple du métal, des produits industriels ou produits ménagers.

eczéma constitutionnel ou atopique : origine interne, terrain atopique. La couche cornée de la peau est altérée.

L’atopie est une sensibilité augmentée à certains allergènes donnant des manifestations allergiques sur la peau.

On parle alors de dermatite atopique. C’est une atteinte chronique de la peau qui évolue par poussées. Il y a un dysfonctionnement de la barrière de la peau et de l’immunité auxquels se mêlent des facteurs environnementaux.

Il y aurait une prédisposition génétique à laquelle se surajoute une immunité mise à mal avec un surplus d’hygiène (propreté, vaccination,…).

eczéma d’origine microbienne ou mycosique. Il faut prendre en compte l’état psychologique car les poussées d’eczéma peuvent être le reflet d’un mal-être intérieur.

Stress et contrariétés sont des facteurs déclenchant.

Les causes de l’eczéma

causes externes : pommades, produits d’entretien, cosmétiques, vestimentaires,…

causes internes : médicament de synthèse, mauvaise alimentation. Eczéma traduit aussi un mode d’élimination des toxines.

L’attitude mentale qui caractérise cette atteinte de la peau

Tout vient de soi et non des autres. Notre monde extérieur n’est que le reflet de notre monde intérieur. La colère envers l’extérieur n’est qu’une colère envers soi même.

En cas d’allergie, apprendre à l’individu à plus s’aimer soi-même afin d’exprimer plus clairement ses propres désirs, de se donner droit au plaisir en délimitant nettement ses limites…lui apprendre à utiliser le « je ».

Comment calmer les démangeaisons naturellement?

Décoction de plantes

Matricaire ( Matricaria récutita), plante anti-inflammatoire, cicatrisante et antiseptique.

Faire des compresses avec l’infusion de 30 g pour 1 litre d’eau bouillante. Sinon 5 gouttes d’huile essentielle de camomille dans 20 ml d’huile végétale comme la bourrache (riche en acides gras essentiels).

Souci (Calendula officinalis) à défaut de Camomille (même utilisation)

Hydrolats

– Hydrolats de Camomille allemande et Lavande fine et de Menthe. Renouvellement sans risque. De plus, ces hydrolats vont calmer les démangeaisons.

Huiles essentielles

Appliquer 5 gouttes du mélange suivant 2 à 3 fois par jour

Lavandula angustifolia (Lavande vraie) 2ml

Pelargonium roseum (Géranium Rosat) 2ml

Chamaemelum nobile (Camomille allemande) 1ml

Dans un macérât huileux de Calendula (8ml), d’huile de Rose Musquée (8ml) et d’huile d’onagre (8ml).

Bain d’avoine

Mettre 250 g de flocons d’avoine dans une chaussette faire bouillir dans 1 litre d’eau pendant quelques minutes. Presser la poche et verser le liquide dans l’eau du bain. Utiliser la pochette/chaussette pour se frictionner.

Comment améliorer la barrière cutanée suite à un eczéma?

Huile de noix de coco

Aloès vera : appliquer ce gel

– Si eczéma sec : mettre alors du beurre de karité ou de l’Argile en couche mince. Laisser sécher. Laver à l’eau salée.

– Si prurit: argile et huile d’amande douce ou d’olive .Frotter ensuite avec un demi citron. Appliquer après une pommade à la propolis

Quelle cure d’entretien pour éliminer les toxines ?

La peau est un émonctoire. Il prend souvent le relais quand les autres sont dépassés.

Un des premiers gestes pour venir à bout de l’eczéma, sera donc de drainer l’organisme et en particulier la peau.

Quelles plantes doit-on alors utiliser?

Bardane (racine) Arctium lappa car c’est une plante dépurative (cholérétique et diurétique) et anti-bactérienne luttant contre surinfection et grattage.

Pensée sauvage (parties aériennes) Viola tricolor. En effet, elle contient des flavonoïdes, anthocyanes et saponosides qui lui donnent ses propriétés anti-allergiques et dépuratives.

Ces deux plantes sont les deux plantes pour réaliser un bon drainage de la peau.

Plantain (feuilles) Plantago major qui est anti-inflammatoire et antihistaminique. Il réduit donc les démangeaisons et joue sur les eczémas surtout d’origine allergique.

Cassis (feuilles) Ribes nigrum : anti-inflammatoire. Le cassis calme donc le syndrome inflammatoire.

Salsepareille (racine) Smilax acera pour son action diurétique. Elle est aussi une plante de la peau.

Passiflore (parties aériennes) Passiflora incarnata qui est sédative. Elle va alors réduire le stress.

Faire ce mélange de plantes soit sous forme de plantes sèches ou d’extraits fluides.

Dans le cas de la tisane, boire au moins 2 tasses par jour pendant 21 jours.

Si l’on opte pour un mélange d’extraits fluides, on prendre 1 cuillère à café matin et soir dans un verre d’eau. Pendant 3 semaines aussi et à renouveler si besoin après une semaine de pause.

Huiles végétales contre l’eczéma

Prendre des capsules d’huile de bourrache et/ou d’onagre à raison de 2 capsules matin et soir. Faire des cures pendant 3 mois au moins.

Gemmothérapie

Le matin à jeun : Cassis Ribes nigrum 1D 50 gouttes

Le midi : Si eczéma sec : Cèdre Cédrus libani 1D 50 gouttes

Si eczéma suintant : Orme Ulmus campestris 1D 50 gouttes

Le soir : Tilleul Tilia tomentosa 1D 50 gouttes

Oligo-éléments pour réduire cette atteinte cutanée

Manganèse, Cuivre, Soufre.

Autres compléments contre l’eczéma

les probiotiques permettent d’améliorer l’immunité puisqu’ils viennent stimuler la flore intestinale en apportant de nouvelles bactéries. Ce sont des bactéries ( lactobacilles, bifidobactéries…) qui se trouvent dans certains aliments comme la choucroute, le yaourt, les aliments fermentés comme le miso, les olives, les cornichons,… Ici le lactobacillus rhamnosus serait le plus efficace.

les oméga-3. Il est donc recommandé de consommer des poissons gras ainsi que des petits poissons. Il est conseillé aussi de manger de l’huile de colza, de lin, de camelin, d’olive,…

– la vitamine D3K2 – vitamine E naturelle doit être associée à la vitamine D3K2

– relaxation et hypnothérapie

– massage

– balnéothérapie ou fangothérapie (boue)

– cure : Roche Posay,Uriage, La Bourboule, Luchon,…

Alimentation pour les poussées d’eczéma

En résumé, l’alimentation doit être

  • hypotoxique. Attention aux laitages et au gluten. Un régime sans laitage et sans gluten amélioreraient les symptômes mais dans notre société il est toujours difficile de mettre en place de tels régimes. Les œufs pourraient aussi être en cause.
  • riche en huiles de poisson (acide gras oméga 3) et en vitamine E comme l’huile de germe de blé.
  • avec des anti-oxydants comme les oligo-éléments (magnésium, zinc), vitamines C et E.
  • anti-inflammatoire qui est basée essentiellement sur les fruits et légumes (60%), les oléagineux, les huiles vierges de première pression à froid, les poissons, les épices, les aromates,…
  • éviter les produits industrialisés, transformés qui contiennent des additifs, des colorants, des acides gras saturés et trans.
  • on peut rajouter à son alimentation 2 capsules huileuses de rose musquée du chili ou d’huile de nigelle de cumin noir.

Autres petits conseils à adopter au quotidien pour réduire l’eczéma

– préférer bains de 35° C en séchant la peau sans la frotter + amidon de blé

– mettre aussi des sous-vêtements en coton, pas de laine, pas de lessives parfumées, pas de bijoux en nickel

– faire également sa toilette avec des produits sans savon ou non irritant

– cosmétiques irritants sont alors à proscrire

– éviter les environnements chauds et secs

Pour conclure

Cela fait beaucoup de choses à mettre en place.

Commencer par établir depuis combien de temps vous souffrez d’eczéma et à quel événement, cela peut-il se rapporter.

Puis entamer un drainage de la peau sur plusieurs mois. En associant, bien sûr, une gestion du stress avec des méthodes naturelles ou bien des plantes médicinales.

Surtout adopter une cosmétique naturelle et des soins naturels pour avoir de nouveau une belle peau.

N’oubliez pas, il faut être capable de manger tout ce que l’on met sur notre peau.

Elle est le reflet de notre santé!

Share This