Quel régime alimentaire adopté?

Il existe une multitude de formules ou de régimes alimentaires.

L’ intérêt d’un régime alimentaire est de proposer une solution nutritionnelle adaptée face à un problème donné.

Pour bien choisir la méthode alimentaire qui nous est appropriée, il faut déjà bien se connaître.

Connaître son mode de fonctionnement, ses besoins, ses goûts et ses plaisirs, et parfois même être au clair avec ses convictions.

Avant tout, il est important de préciser qu’il ne faut entamer aucune restriction alimentaire à la va-vite.

Tout changement alimentaire doit se faire progressivement car il pourrait, au contraire, créer un stress.

Voici une liste des différents régimes alimentaires

Le végétalisme : un régime alimentaire bien connu

Ce régime alimentaire met de côté la consommation de tous les produits d’origine animale et même les sous-produits animaux.

Les végétaliens ne consomment que des végétaux : fruits, légumes, oléagineux (noix, noisettes,amandes…), légumineuses (lentilles, haricots, fèves,pois,…), les céréales, les marrons, les châtaignes et le soja.

C’est grâce à Henri Charles Geoffroy que le végétalisme s’est développé au début du siècle.

Il s’agit du fondateur de la « Vie Claire ».

Le professeur Mono a aussi contribué à l’essor de ce régime alimentaire.

Ces deux hommes considèrent que les produits animaux et leurs dérivés entraînent la fabrication de toxines par l’organisme.

Sans oublier que le corps crée aussi du cholestérol, de l’acide urique,une surcharge du système hépato-biliaire et digestif à partir des produits animaux (et de leurs dérivés) et des produits laitiers.

Les avantages du végétalisme

  • Il y a peu d’apports en graisses saturées
  • Le végétalisme entraîne également une détoxification de l’organisme
  • On le recommande pour retrouver de la vitalité et quand on rencontre des troubles digestifs graves

Les inconvénients de ce régime alimentaire

Il est donc source de carence en vitamine B12.

Le végétalisme est déconseillé chez les enfants car ils ont besoin de protéines animales pour se bâtir.

  • La malnutrition est une conséquence de ce régime alimentaire quand il est mal conduit.
  • Il peut également induire des problèmes digestifs
  • Parfois, cela peut même aller jusqu’à une incapacité à se nourrir

Le crudivorisme : le régime alimentaire fondé sur les aliments crus

Ce mode alimentaire consiste à manger exclusivement des aliments crus, et particulièrement des végétaux.

On consomme alors des fruits, des légumes, des graines, des céréales et parfois même de la viande et des œufs crus.

C’est le Dr Bicher-Benner qui a développé cette méthode alimentaire au début du siècle.

Puis le dentiste le Dr Schnitzer fait le rapprochement entre les caries dentaires et l’alimentation.

Il prône alors l’alimentation crue à 100%.

Les avantages du crudivorisme

  • Les vitamines, minéraux et oligo-éléments ne sont pas détruits par les différents modes de cuisson.
  • De plus, les aliments consommés ne connaissent aucune transformation ni altération
  • La valeur nutritive des aliments et tous leurs bienfaits sont apportés à l’organisme.
  • Il n’y a pas non plus de leucocytose, mobilisation des globules blancs, qui a lieu lors de la digestion des aliments cuits

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • La consommation excessive de cellulose irrite le côlon
  • Parallèlement, les personnes qui sont carencées en minéraux peuvent l’être encore plus avec une consommation de fruits en excès.
  • Sans oublier les troubles digestifs liés à une alimentation froide. Cela n’est donc pas approprié pour tout le monde.

La méthode Kousmine

Le Dr Kousmine, d’origine russe, vivait en Suisse et elle s’est fait connaître grâce à ses ouvrages sur l’alimentation.

Elle estime que l’alimentation raffinée, l’excès des graisses animales, la surconsommation des sucres blancs, et l’apport insuffisant des acides gras essentiels conduisent à de nombreux soucis de santé.

Ces problèmes alimentaires sont sources de maladies dites de « civilisation ».

Elle recommande donc de consommer quotidiennement au petit-déjeuner, de la crème Budwig.

Cette crème se compose de :

  • 4 cuillères à café de fromage blanc maigre à 0%
  • 2 cuillères d’huile de tournesol, de lin, ou de germe de blé de première pression à froid

Faire une émulsion de ces deux ingrédients pour obtenir une crème.

Puis rajouter :

  • le jus d’un demi citron
  • une banane bien mûre écrasée ou 1 cuillère à café de miel ou de sucre intégral (sucanat) ou de fruits séchés
  • 2 cuillères à café de céréales complètes crues et fraîchement moulues comme le sarrasin, l’avoine, l’orge, le millet ou le riz
  • 1 à 2 cuillères à café de graines oléagineuses crues et fraîchement moulues (lin, tournesol, courges, sésames, noisettes, amandes…).

Il faut utiliser une seule céréale et un seul oléagineux à la fois et les varier.

  • des fruits variés de saison

Les avantages de la méthode Kousmine

  • L’alimentation est complète, naturelle, saine, et variée, ce qui permet vitalité et immunité

L’inconvénient de ce régime alimentaire

  • Normalement, elle préconise des céréales crues mais il vaut mieux utiliser des céréales germées. En effet, les céréales crues peuvent conduire à des troubles digestifs.

Les combinaisons alimentaires sont un régime alimentaire

Régime connu sous le nom de régime du DR Hay ou du Dr Shelton.

Le Dr Hay se base sur la physiologie de l’estomac et du système digestif.

Il prétend que l’amidon est totalement incompatible avec les protéines et les acides.

C’est pourquoi, il conseille donc de ne pas les consommer en même temps.

En effet, les aliments farineux ont besoin d’une salive alcaline alors que les aliments protidiques n’ont pas besoin de salive.

Ces derniers ont besoin d’un milieu acide dans l’estomac.

Comme l’amidon a besoin d’un milieu alcalin dans l’estomac, les deux ne peuvent être digérés en même temps.

Le Dr Shelton a complété cette théorie en proposant le modèle suivant pour un repas.

  • Soit on associe les légumes et les protides
  • Ou bien des légumes verts et les glucides

Voici donc les associations incorrectes à éviter :

  • les fruits au cours des repas car leur stagnation provoque de la fermentation dans l’estomac
  • pas de desserts en fin de repas puisque les sucres inhibent les sécrétions digestives et empêchent la digestion
  • le lait pur aggrave l’indigestion des autres aliments
  • mélanger différentes sources de protéines n’est pas conseillé (viande, œufs, fromage)
  • éviter d’associer les protéines animales et végétales
  • ne pas mettre les farineux ensemble lors d’un repas (pain, pomme de terre, légumineuse…)
  • ne pas non plus associer protéines animales et farineux

Les bonnes associations sont donc :

  • fruits et produits laitiers
  • légumes et céréales
  • viandes et légumes
  • légumes et graisses

Les autres associations alimentaires ne sont pas compatibles.

Les avantages des combinaisons alimentaires

  • la digestion est facilitée
  • on les recommande pour les personnes qui souffrent de troubles digestifs

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • A faire sur un certain temps en cas d’obésité ou de problèmes digestifs
  • Il existe un risque de carences
  • Ce régime alimentaire peut conduire à des troubles digestifs car certaines associations ne sont plus tolérées par l’organisme
  • On considère cette méthode comme un véritable régime. On l’appelle aussi « Régime Hollywood » et il fait partie des régimes minceurs (« Montignac », « Sullitzer »)
  • Le manque de protéines ou de glucides lors des repas fait que le corps va puiser dans ses réserves

La macrobiotique : le régime alimentaire japonais

C’est un Japonais,George Ohsawa, qui a introduit en France, dans les années 30, ce régime alimentaire.

Il s’agit avant tout d’une philosophie et d’un art de vivre, fondée sur le Yin et le Yang.

Voici une assiette idéale en macrobiotique :

  • 50% de céréales complètes
  • 10% de légumineuses
  • 20% de légumes terrestres et marins
  • 15% de produits animaux + légumes et fruits
  • 5% divers aliments dont les aliments lacto-fermentés

Par exemple : salade d’algues, riz complet et tofu avec du potimarron. En boisson, un thé Mü ou thé de 30 ans.

La macrobiotique considère que l’homme peut tout manger.

Néanmoins, ce régime alimentaire se fonde en grande partie sur la consommation de végétaux et de céréales.

Les avantages de la macrobiotique

  • Aucune alimentation industrielle
  • Il y a un bon équilibre des protéines car l’assiette comporte céréales, légumineuses et algues. Il n’y a donc aucune carence en acides aminés essentiels.
  • Cette méthode alimentaire tient compte des saisons et s’équilibre autour d’elles.
  • Les végétariens s’inspirent souvent du régime macrobiote et ces deux méthodes alimentaires font bon ménage.

Les inconvénients de régime alimentaire

  • Le risque de la macrobiotique est l’apport excessif de céréales et la pauvreté en légumes. La carence peut se créer par le manque d’aliments crus, de fruits et de boissons car il est difficile d’équilibrer ce mode alimentaire.
  • Les adeptes de la macrobiotique deviennent souvent très sectaires comme si le rétrécissement des choix alimentaires entraînait celui du mental.

L’alimentation vivante

Ce mode alimentaire découle de l’enseignement Essénien.

Il s’agit d’un manuscrit de l’Evangile Essenien de la Paix qui a été découvert au Vatican.

Cet enseignement s’est développé en Californie et il existe « l’Institut Hippocrate » fondé par Ann Wigmore qui soigne de nombreuses maladies par l’alimentation vivante.

C’est un régime alimentaire végétarien à base de graines germées, jeunes pousses, fruits, et légumes crus.

La classification des aliments repose sur leur vitalité :

  • biogéniques qui engendrent la vie
  • bioactifs qui entraînent la vie
  • biostatiques qui diminuent la vie
  • biocidiques qui tuent la vie

Les avantages de l’alimentation vivante

  • On consomme des aliments qui apportent beaucoup d’énergie vitale.
  • C’est une alimentation peu onéreuse
  • On boit du jus de blé et des cocktails de chlorophylle

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • A pratiquer au début avec modération pour ne pas déclencher des crises d’élimination trop fortes. En effet, l’alimentation vivante pratiquée à 100% bouleverse les réactions des organismes intoxiqués par l’alimentation classique et chimique.

Le régime alimentaire lacté

Ce mode alimentaire consiste à boire de grandes quantités de lait chaque jour, comme nourriture exclusive.

Les avantages du régime lacté

  • Aucun

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • Le lait occasionne des troubles digestifs et des muqueuses.
  • C’est farfelu et dangereux

Le régime alimentaire lacto-végétalien

C’est la combinaison du régime végétalien, donc la consommation de légumes et de fruits, en association avec du lait exclusivement.

C’est un régime que l’on peut pratiquer quelques jours après un jeûne ou une maladie virale pour reprendre une alimentation normale.

Mais attention, ce mode alimentaire doit être adapté à chaque personne et voir si cela lui convient.

Les avantages du régime lacto-végétalien

  • Peut se faire sur quelques jours avant une reprise alimentaire

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • Carence en protides et minéraux
  • Le lait peut-être toxique pour le système digestif et les muqueuses
  • Ne pas le faire plus de quelques jours

La monodiète

C’est un régime alimentaire intéressant qui consiste à manger un seul aliment par repas.

On peut le faire une fois par semaine avec du riz ou des pommes ou d’autres aliments.

En aucun cas, on ne doit adopter la monodiète au quotidien. Il s’agit d’une méthode pour se nettoyer après une maladie virale, une intervention chirurgicale, une grave maladie…

La monodiète est une excellente méthode de détoxification de l’organisme mais elle ne peut être fait de manière continue.

Les avantages de la monodiète

  • Elle permet de faire une pause alimentaire et donc un nettoyage. On peut la pratiquer 1 à 2 jours par semaine ou 2 à 3 jours consécutifs quand on en ressent le besoin.

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • Risque de carence et de troubles digestifs

Le régime des deux repas

Ce régime consiste à ne manger que deux repas par jour. Le plus souvent, on supprime le petit déjeuner.

Dans ce cas, on mange à 10 heures et à 16 heures ou à midi et le soir.

On constate que le système digestif est moins surchargé et surmené par une alimentation parfois excessive.

Ce régime alimentaire n’est pas recommandé pour les enfants ou les personnes à tempérament nerveux.

Les avantages du régime des deux repas

  •  L’estomac est allégé

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • Il y a un risque que le corps s’habitue et ne supporte plus 3 repas par jour.

L’instinctothérapie

Guy-Claude Burger établit les principes de ce régime alimentaire et nous invite à retrouver notre instinct.

En effet, il préconise de consommer des aliments crus, en l’état, c’est-à-dire originel.

Les aliments sont donc ni séchés, ni chauffés, ni cuisinés, ni conservés et ni assaisonnés.

C’est notre odorat qui nous guide à choisir les aliments dont notre corps a besoin.

On expose alors sur un buffet un choix d’aliments divers et variés : viandes, poissons, légumes, œufs, fruits, oléagineux, fruits tropicaux.

Nous devons à l’odeur sélectionner nos aliments. L’odorat est un indicateur des besoins de notre corps.

Une fois choisis, nous les mangeons jusqu’à leur trouver un goût désagréable, signe que notre organisme n’en a plus besoin.

Nous poursuivons ensuite avec les autres aliments.

Les avantages de l’instinctothérapie

  • Respect de ses goûts
  • Aliments choisis au gré des saisons

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • Coût très élevé car tous les aliments sont exposés mais pas dégustés.
  • Aucune conservation se qui crée un gaspillage conséquent.
  • Un déséquilibre alimentaire peut apparaître si on consomme un même aliment en trop grande quantité.

Le régime de Salisbury

Ce régime alimentaire a pour but de combattre l’obésité.

Dans les années 70, il a connu un très grand succès.

Il a pour but de ne consommer que de la viande, jusqu’à 1,5 kg par jour.

Chaque repas est précédé d’une grande ration d’eau chaude, environ 500 ml.

Attention, il ne faut surtout pas dépasser une dizaine de jour, au risque d’ennuis de santé comme la surcharge hépatique, rénale, troubles arthritiques,…

Les avantages du régime Salisbury

  • Il n’y a aucun avantage

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • Il est dangereux pour la santé

Le régime de Banting

Banting est un diététicien qui aurait réduit son poids de 17 kg en quelques semaines.

Ce régime alimentaire consiste à éviter les aliments gras, sucrés, les féculents et de réduire la consommation de liquide.

Les avantages du régime Banting

  • Il n’y en a aucun

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • Il s’agit d’un mode alimentaire déséquilibré qui peut entraîner des carences à long terme. Sans oublier la difficulté à manger varié et diversifié.

Le régime Schroth

Ce régime consiste à ne consommer que des aliments secs pendant une journée.

Le jour suivant, on ne mange que des aliments aqueux.

Le Dr Schroth pensait que les aliments secs permettaient d’absorber les toxines comme le pain sec, les fruits secs et les biscuits secs. Ces toxines sont ensuite expulsées par l’organisme le jour suivant par l’eau (seul aliment consommé).

Il pensait que ce régime était un stimulant naturel de l’appétit et du système digestif.

Les avantages du régime de Schroth

  • Il n’y a aucun avantage à utiliser cette méthode alimentaire

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • Ce mode alimentaire est dangereux pour la santé

Le Fletcherisme

Mr Fletcher est partisan d’une mastication prolongée à l’extrême.

En effet, chaque aliment, pris en petite quantité, doit être mastiqué 20 à 40 fois jusqu’à ce que la minuscule portion devienne liquide et coule dans la gorge sans déglutition.

Les avantages du Fletcherisme

  • Cette méthode alimentaire permet de prendre conscience de l’importance de mastiquer.
  • Les personnes souffrant d’ulcères gastriques et intestinaux doivent particulièrement faire attention à bien mâcher leurs aliments.

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • Il est utopique de penser que l’on peut mastiquer chaque bouchée pendant 5 minutes.

Le régime 60/20/20

A chaque repas, on propose de manger 60% de légumes et fruits, 20% de glucides et 20% de protides.

C’est une méthode alimentaire équilibrée et variée.

Les avantages du régime 60/20/20

  • Il s’agit d’une méthode alimentaire équilibrée si les aliments sont de qualité.
  • Aucune classe d’aliments n’est exclue, il n’y a donc pas de risque de carence.

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • Il n’y en a pas.

Le régime selon son groupe sanguin

Après 20 ans de recherche, le Dr Peter Adamo met ce régime au point.

Il est médecin et naturopathe et met en évidence l’importance de manger certains aliments en fonction de notre propre groupe sanguin.

En effet, il est persuadé que notre empreinte génétique personnelle inscrite en chacun de nous et de nos cellules est essentielle. Elle doit alors être reliée à différents aliments en fonction de notre groupe sanguin.

Cette méthode propose donc 4 groupes et 4 régimes.

Les avantages de ce régime alimentaire

  • Selon lui, on ne consomme que des produits qui nous conviennent

Les inconvénients de ce régime alimentaire

  • Cette méthode est restrictive et compliquée.
  • De plus, elle peut vite s’avérer chère au sein d’une même famille.

Alors, quel régime alimentaire choisir?

Je n’ai pas cité tous les régimes.

Par exemple : le régime cétogène d’Okinawa…

Ils feront peut-être l’objet de prochains articles

Il en existe tellement…

Certains sont même assez farfelus et dangereux pour la santé.

Faut-il vraiment adopter un régime alimentaire?

Je pense au fond que c’est assez restrictif car nos besoins changent et évoluent au fur et à mesure que la vie avance.

De plus, ils se modifient avec l’âge mais également avec notre activité, notre milieu social, nos découvertes et voyages…

Le plus important est de se respecter et de s’écouter.

Ai-je faim? De quoi j’ai envie? Quels aliments me feraient du bien?

Donner à son organisme de bons aliments, de qualité et issus de l’agriculture biologique et locale à chaque fois que c’est possible.

Manger ce que l’on pense juste pour nous.

Consommer une alimentation variée et diversifiée avec des produits naturels, non transformés et industrialisés.

Surtout, il ne faut pas que l’alimentation devienne un casse-tête.

N’oublions pas de nous faire plaisir!

Au delà de tout, je crois que la notion de plaisir est plus que primordiale pour bien manger.

Share This