On le nomme aussi le pin sauvage ou d’Ecosse.

Le Pinus sylvestris, son nom latin, fait partie de la famille des Pinacées.

Peut-être que son nom tire son origine « pinus »d’une racine indo-européenne « pit » qui signifie « résine ».

A quoi ressemble le pin sylvestre?

Le pin sylvestre est un grand arbre résineux qui peut atteindre 40 m de haut.

Il pousse dans toute l’Europe, entre 600 et 1600 m d’altitude, et dans le nord de l’Asie.

Ses racines sont peu profondes et se développent surtout horizontalement.

Le tronc du pin est droit, à écorce rose rougeâtre (grise à la base), crevassée.

Ses aiguilles vertes sont en faisceau , par 2, courtes, 4 à 6 cm.

Les chatons mâles oblongs, jaunâtres en épis à la base des rameaux alors que les chatons femelles sont rouges violacées, arrondies et isolés à l’extrémité des pousses.

Ses vertus traditionnelles

On connaît le pin sylvestre depuis les temps anciens comme désinfectant des bronches.

Quelles parties utilise-t-on en herboristerie?

Les herboristes emploient les bourgeons de pin, que l’on vend aussi sous le nom de bourgeons de sapin.

On les récolte au printemps.

Par contre, si on incise le tronc du pin (gemmage), on obtient alors la térébenthine, une oléorésine.

Dans le cas, où l’on pratique une hydro-distillation de cette térébenthine, on obtient donc l’essence de térébenthine et de la colophane.

La distillation des rameaux par entraînement à la vapeur d’eau donne aussi de l’huile essentielle.

Quels sont les constituants chimiques du pin sylvestre?

Le pin sylvestre contient de l’oléo-résine ainsi que des huiles essentielles.

Il a aussi des acides-gras (acides linoléique, oléique, linolénique…) et des acides-phénols (acide ascorbique appelé également vitamine C).

Ses propriétés médicinales

Le pin sylvestre est un antiseptique puissant des voies respiratoires et urinaires.

Au niveau respiratoire, il est expectorant et fluidifiant des sécrétions bronchiques.

C’est un tonique général.

Il est également un décongestionnant lymphatique et utéro-ovarien.

Le pin sylvestre stimule les cortico-surrénales, propriétés surtout de son huile essentielle.

Les indications principales des bourgeons de pin sylvestre

  • Au niveau respiratoire, on emploie le pin sylvestre en cas de toux, de bronchite et de trachéite.
  • Concernant la sphère urinaire, les herboristes recommandent les bourgeons de pin si on est atteint de cystite.
  • Sur le plan hormonal, il est indiqué en cas de congestion utérine.
  • En cas d’arthrite et de polyarthrite, les bourgeons de pin sont aussi efficaces.
  • Si on est atteint d‘allergie, ils sont aussi utiles.

Comment utilise-t-on les bourgeons de pin?

  • En infusion, on prend 20 g de bourgeons de pin pour un litre d’eau froide. On porte à ébullition et quand les bulles apparaissent, on coupe le feu et on laisse infuser 10 minutes. Boire à volonté.
  • A partir de l’infusion, on peut réaliser un sirop.
  • On peut également faire des bains de bourgeons ou d’aiguilles de pin. Possibilité aussi de faire des bains de pied, à partir du décocté, contre l’hyper-hydrose plantaire.

Des recettes avec des bourgeons de pin sylvestre

Une tisane contre l’inflammation des bronches

Mélanger 40 g de bourgeons de pin, 40 g de feuilles d’eucalyptus et 20 g d’espèces pectorales. Prendre 2 cuillères à soupe du mélange pour 1/2 litre d’eau, infuser 10 minutes et sucrer au miel.

Sirop de bourgeons de pin (formule simplifiée)

Plonger 100 g de bourgeons de pin dans 1,5 litres d’eau bouillante et laisser infuser à couvert pendant une nuit entière. Filtrer et ajouter 1,650 kg de sucre pour 1 litre d’infusé. Puis faire cuire à feu doux pendant 10 minutes. Mettre ensuite en bouteilles immédiatement. Prendre 1 cuillère à soupe matin, midi et soir en cas de refroidissement ou de toux rebelle.

Bière médicinale pour augmenter la diurèse

Faire infuser plusieurs jours 60 g de bourgeons de pin sylvestre hachés dans 1 litre de bière blonde. Filtrer, laisser décanter et consommer cette bière par petits verres dans la journée.

Décoction contre l’enrouement

Faire cuire 4 pignes vertes hachées menu dans 500 ml d’eau. Filtrer et employer ce liquide pour effectuer de fréquents gargarismes.

Dans quels cas ne doit-on pas utiliser les bourgeons de pin sylvestre?

Les bourgeons ne présentent aucune toxicité.

Par contre, l’huile essentielle peut provoquer des allergies cutanées.

En conclusion

Le pollen des bourgeons de pin sert à faire du talc pour les prurits et entre dans la composition de cures rajeunissantes.

C’est un super arbre de l’arbre respiratoire qui est de plus immuno-stimulant.

Share This