Le maté, Ilex paraguariensis St.-Hill, fait partie de la famille des Aquifoliaceae.

On le nomme également Yerba maté, Thé du Paraguay, Thé des Jésuites, Thé du Brésil,…

Le Maté vient du quechua « Malthi » qui désigne une sorte de calebasse, récipient traditionnellement utilisé pour boire la boisson.

A quoi ressemble le Maté?

C’est un petit arbre à l’écorce lisse et blanchâtre pouvant atteindre 20m de haut à l’état sauvage mais on le taille en culture pour qu’il ne dépasse pas 8m.

Il est originaire du Paraguay, mais aussi de l’Uruguay, du Sud du Brésil et du Nord Est de l’Argentine. Cet arbre aime plutôt les bords des ruisseaux, et les forêts montagneuses situées entre 500 et 700 m d’altitude.

Ses feuilles sont persistantes, alternes, mais également écartées les unes des autres. De plus, elles sont coriaces, glabres, à bords dentelés.

Quant à ses fleurs, elles sont petites et blanches, elles forment des cymes serrées aux extrémités de rameaux.

Les fruits du maté sont des drupes globuleuses, rouges, contenant une pulpe glutineuse.

Quelle est l’histoire du maté?

Les peuples indigènes du Brésil et du Paraguay boivent du yerba maté depuis toujours car il favorise la bonne humeur et chasse la fatigue.

On torréfie les feuilles de maté puis on les pulvérise et on les infuse dans l’eau chaude.

Au XVIème siècle, grâce à un explorateur espagnol, les Européens entendent parler du maté. La boisson fit fureur en Espagne.

Au XVII et au XVIIIème siècle, les Jésuites possédaient le monopole de la production de maté, d’où son nom de « Thé des Jésuites ».

La boisson se boit rituellement à travers une paille, généralement métallique, la bombilla, plongée dans le liquide contenu dans la calebasse.

Le yerba maté est également cultivé en Inde car il fait partie de la pharmacopée ayurvédique. En effet, il contribue au traitement des maux de tête, de la fatigue, de la dépression nerveuse et des douleurs rhumatismales.

Quelle partie de la plante utilise-t’-on?

En herboristerie, on emploie la feuille de cet arbre.

Quels sont ses composants chimiques?

  • acides-phénols
  • alcaloïdes : café et théobromine
  • flavonoïdes
  • minéraux comme le potassium, calcium, magnésium, fer et manganèse
  • saponosides

Quelles sont les principales propriétés et indications?

Cette plante médicinale est tonifiante et stimulante car elle stimule le système nerveux central. Le maté accroît donc l’attention et les performances cognitives.

Le yerba maté est également anti-asthénique donc on le recommande en cas de fatigue.

Parallèlement, il améliore le sommeil et l’endormissement.

On l’emploie aussi comme adjuvant des régimes amaigrissant par activation du métabolisme des graisses et des sucres.

Le maté protège le muscle cardiaque, diminue le taux de cholestérol dans le sang et est antioxydant ce qui le rend intéressant pour le système cardio-vasculaire.

Il calme les maux de tête et est aussi diurétique.

Comment préparer le maté?

En infusion, on prend 2 g de feuilles séchées dans 150 ml d’eau bouillante durant 5 à 10 minutes. Prendre 1 à 2 tasses par jour.

Possibilité de l’utiliser en comprimés, gélules ou extrait fluide à raison de 30 à 40 gouttes 2 fois par jour.

Quelles sont ses contre-indications?

A éviter si on est enceinte ou allaitante car c’est une plante qui contient de la caféine.

Puis, on sera vigilant en cas de problèmes cardio-vasculaires, d’affections rénales, d’hyperthyroïdie et de troubles psychiques comme les accès de panique.

En conclusion

La maté est comme le guarana une drogue psychostimulante car elle améliore l’état de veille, les capacités motrices et intellectuelles et le temps de réaction.

A consommer avec modération 😉

Share This