L’argile est une terre rocheuse constituée de silicates, sans eau, imperméable et dite « plastique ». On la nomme aussi « terre glaise« .

En médecine naturelle, on l’utilise en forme de poudre ou en pâte toute prête. De plus, elle peut être blanche, verte, rose, ou jaune.

On peut l’utiliser à la fois en interne et en externe.

L’argile capte les principes vitaux du Soleil, de l’Eau et de l’Air. Et plus elle est exposée à ces éléments et plus elle est active.

L’argile est une terre grasse quand elle est humide et sur laquelle rien ne pousse. Elle doit donc être vierge sans traitement.

L’argile va là où est le mal. Elle est un remède intelligent car elle va vers le foyer morbide. Elle agit par radiations tel un aimant. 
C’est une substance vivante.

De quoi est composée l’argile?

Voici les composants de l’argile

  • Silicate d’alumine qui a une action cicatrisante
  • Chaux
  • Magnésie 
  • Ses qui oxyde de fer
  • Silice
  • Titane
  • Alumine
  • Fer
  • Calcium
  • Magnesium
  • Sodium
  • Potassium

Son histoire

Les Égyptiens s’en servaient pour momifier des corps car son action est purificatrice. Ils l’utilisaient aussi pour d’autres choses.

Les Romains et les Grecs connaissaient eux aussi les propriétés dégraissantes et décolorantes de l’argile.

Dioscoride disait de l’argile que c’était une « force extraordinaire ».

Avicenne, Galien, Pline, les Naturopathes allemands Kneipp, Kuhn, Just, Felke, Gandhi en étaient adeptes.

Kneipp préconise l’argile en association avec du vinaigre.

Quelles sont les propriétés de l’argile?

L’argile a un pouvoir absorbant extraordinaire c’est pourquoi elle est un désodorisant naturel.

De plus, elle a un pouvoir adsorbant car elle absorbe impuretés et substances toxiques pour les évacuer.

  • Véritable bactéricide
  • Elle dépollue l’eau
  • L’argile est un exceptionnel désodorisant
  • C’est un véritable pansement car elle élimine les cellules détruites et active leur reconstitution.
  • Elle présente également des propriétés colloïdales qui lui donnent des propriétés détersives et enlèvent toutes les substances nocives.
  • De plus, elle est adoucissante, absorbante et cicatrisante 
  • Son action s’élargit à tous les organes de l’organisme. 
  • L’argile est purificatrice du sang car elle le nettoie et l’enrichit. 
  • C’est un catalyseur d’assimilation et fixation des corps minéraux
  • Elle est un réel agent de transmission, de transformation et de stimulation d’énergie. Elle réveille donc nos ressources énergétiques.
  • L’argile est aussi tonique des organes et des glandes endocrines.

Dans quels cas peut-on l’utiliser?

  • Anemie et reconstitution des globules rouges 
  • Furonculose
  • Irritations digestives
  • Ulcerations
  • Entérites et dysenteries (amibienne)
  • Constipation
  • Diarrhée
  • Empoisonnements 
  • Parasitose
  • Plaie
  • Brûlure 

Comment utiliser l’argile?

Utiliser l’argile seule

En interne boire l’eau argileuse au début pour ne pas créer un embarras dans les intestins qui nécessiteraient l’usage d’une tisane laxative ou de boire énormément d’eau entre les repas.

Boire l’eau argileuse en laissant donc l’argile au fond du verre
Choisir une argile grasse sans sable. Éviter celle préparée cuite ou associée à des substances non naturelles. La provenance de l’argile est importante ainsi que sa couleur .

Recette et dosage :
Dose 1 cuillère à café ou 1/2 c à café pour les enfants jusqu’à 10 ans.

1 cuillère à café d’eau argileuse avant 3 tétées chaque jour.

Possibilité 2 à 3 cuillères pour le cas d’infections intestinales.

Préparer la veille et mettre 1 cuillère à café d’argile dans un demi verre d’eau. Choisir un verre épais. Pas de cuillère en métal. Prendre argile dés le réveil ou le soir au coucher ou entre les repas en plusieurs fois.

Si vous souffrez de constipation, il faut la diluer dans un peu d’eau et la prendre plusieurs fois dans la journée. Possibilité également de rouler des boulettes d’argile avec de l’eau ou infusion et les faire sécher ce qui donnent des bonbons.

La première cure dure 3 semaines. On arrête ensuite une semaine et on reprend sur plusieurs mois si nécessaire. 

En association

Avec du sel marin

Le sel marin est l’élément intermédiaire entre la Terre et la Mer.

Le sel marin contient la richesse minérale de l’eau de mer. Lui aussi attire et absorbe le mal. Il a des propriétés cicatrisantes et antiseptiques.

Préparation de l’argile à l’eau salée :

1 cuillère à soupe de sel marin non raffiné pour un grand verre d’eau non bouillie.

Autre recette:

Dans un récipient qui peut aller au feu et qui ne soit pas en aluminium, mettre 2 cuillères à café de sel marin non raffiné dans une quantité d’eau juste nécessaire à leur dissolution. Porter au feu en remuant avec une cuillère en bois. Ajouter l’argile pour donner la consistance d’un onguent. Étaler sur un linge de toile et appliquer, bien chaud, la pâte à même le mal. Mettre un emplâtre le matin et le garder toute la journée puis un autre le soir et le garder la nuit (furonculose/abcès/tumeur).

Quand le pus apparaît ne mettre plus que de l’argile seule en cataplasme froid la journée et quelquefois l’onguent précédent avec le sel.

Avec du citron

Pour agir sur les capillaires. Le citron a aussi d’autres exceptionnelles vertus. 

Avec du vinaigre 

  • Si tension élevée ne pas en prendre trop ( 1 ou 2 pincées par jour dans de l’eau ou 1 c à café 2 x par semaine)
  • Si prise de médicament 

Quelles sont ses contre-indications?

  • Occlusion intestinale 
  • Étranglement d’une hernie 
  • Pas utiliser l’argile avec de l’huile de paraffine car elle durcit l’argile. 

Pour conclure

L’argile est un remède ancien mais qui est aussi moderne.

Elle est très utile dans de nombreux problèmes de santé mais aussi en cosmétique. Ce sera le sujet d’un prochain article!

Share This