Achillée millefeuille

Achillea millefolium L.

Asteraceae

« L’herbe d’Achille »

L’Achillée millefeuille est aussi appelée achillée, grassette, herbe à la couture, herbe au charpentier, herbe au soldat, herbe au cocher, herbe aux militaires, herbe aux voituriers, herbe de Saint-Jean, saigne-nez, sourcils de Vénus.

Son nom est originaire d’une légende :

En effet, selon Pline, « Achillée » lui viendrait du fameux héros grec, Achille, qui se serait servi de cette plante pour soigner les blessures de Télèphe, roi des Mysiens.

Botanique

Plante à l’odeur très aromatique, très commune en France qui pousse sur les terrains sablonneux et secs : notamment dans les prairies, les pelouses montagnardes, mais aussi dans les clairières forestières et lieux cultes.

Elle est rencontrée également en Amérique du Nord, en Afrique du Nord, et bien entendu dans toute l’Europe.

Herbe vivace à feuilles profondément découpées en segments étroits portées par une tige très raide.

Elle possède des tiges souterraines rampantes.

Elle peut mesurer jusqu’à 60 cm de hauteur.

Les inflorescences sont formées par de nombreux petits capitules regroupés en corymbe.

Elle fleurit de juillet en septembre et dans le Midi en mai-juin.

Histoire

Ses feuilles auraient guéri les plaies des compagnons d’Achille.

Dioscoride en a parlé comme une plante très efficace contre les plaies saignantes, les ulcères.

Hippocrate le prescrivait contre les hémorroïdes saignantes internes et externes.

En 1554, il fût décrit par Flamand Cusius qui était un botaniste.

Les parties utilisées en herboristerie

Les sommités fleuries contiennent des substances communes, de l’huile essentielle ( bornéol, camphre, azulène), de l’inuline, de l’asparagine, un glucoside cyanogénétique ( achilléine).

Ses constituants connus sont donc les suivants :

  • alcaloïdes
  • coumarines
  • flavonoïdes
  • huile essentielle
  • lactones sesquiterpéniques
  • triterpènes stéroïdes
  • oligoéléments
  • sels minéraux

Les propriétés principales de l’Achillée millefeuille

C’est son astringence qui permet de soigner toutes les plaies de toute nature.

Voie interne :

  • hémostatique
  • emménagogue : déclenche les menstruations
  • tonique veineux
  • anti-spasmodique
  • tonique amer
  • cholagogue et cholérétique : action sur le volume de la bile
  • diurétique
  • action lutéotrope ( aide à réduire l’excès d’oestrogènes en circulation)
  • anti-inflammatoire des muqueuses

Voie externe :

  • cicatrisant
  • anti-inflammatoire
  • vulnéraire
  • anti-bactérien et antifongique

Quelles sont ses indications ?

Le millefeuille guérit les plaies de toute nature.

Son astringence permet de calmer ou minimiser les règles trop abondantes, les hémorroïdes, les crachements de sang.

Cette herbe fait merveille en cas de déficience circulatoire.

Elle est aussi prescrite en cas d’hémorragie.

Parallèllement, elle ramène les règles stoppées par une anémie. un coup de froid, une émotion sans conséquence si il s’agit d’une grossesse.

Voie interne :

L’achillée millefeuille agit au niveau de plusierus systèmes :

Voie externe :

  • système cutané = adoucissant, antiprurigineux, traite les crevasses, gerçures, piqûres d’insectes,…

Comment l’employer en herboristerie ?

Les formes galéniques

  • En infuséAchillée millefeuille sommitées sèches bio

Recette :

1 cuillère à café de plantes séchées pour une tasse. Porter à ébullition et laisser infuser 10 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour.

L’infusé peut servir à faire des compresses ou des bains de siège.

  • En teinture mère, extrait fluide

30 gouttes dans un peu d’eau 3 fois par jour.

  • En décocté, suc de plante

Quelles sont ses contre-indications ?

Ne pas l’utiliser chez la femme enceinte et chez les enfants.

Attention si allergie aux Asteraceae et si on cueille la plante, on peut avoir des inflammations cutanées ( dans ce cas ne pas renouveler l’expérience).

En résumé

Elle est donc recommandée pour les femmes souffrant de règles douloureuses et de troubles digestifs durant les menstruations.

Elle est alors précieuse pour la santé de la femme.

 

Share This