La tendinite correspond à une douleur d’un tendon par micro-rupture liée à un travail excessif.

Il s’agit donc d’une inflammation au niveau du tendon redoutée par les sportifs mais qui touche aussi les personnes sédentaires.

Elle est souvent confondue avec des douleurs rhumatismales d’où l’intérêt de consulter son médecin traitant pour poser un diagnostic médical juste.

Elle peut toucher la zone de l’épaule, du genou, des hanches, du bas du dos.

Les tendons

Les tendons sont essentiels aux mouvements car ils relient les muscles aux os.

Ce sont donc des tissus fibreux non flexibles qui entourent les structures musculaires.

Les tendons appartiennent au réseau de tissu conjonctif. Ce tissu conjonctif enveloppe tous les tissus de l’organisme ce qui permet de faire soutien ainsi que la frontière avec les autres organes. Il est fabriqué par des cellules, des fibroblastes, qui produisent soit une forme de gel, soit des fibres de collagène ou des fibres élastiques.

Quelles sont les causes de la tendinite?

Elle est due à :

– un blocage vertébral

– des chocs répétés

– à des faux mouvements

– à une surcharge en toxines

Quelles plantes peuvent soulager la tendinite?

Pratiquer une détox

Tout d’abord, il faut débarrasser l’organisme des toxines et réduire l’acidité qui engendre le syndrome inflammatoire.

Pour réaliser une détox, plusieurs produits peuvent convenir comme la sève de bouleau. En effet, la sève permet d’éliminer les déchets qui se logent au niveau ostéo-articulaire et apporte aussi des minéraux.

Il est également possible de prendre des mélanges de plantes médicinales sous forme de tisane ou d’extrait fluide.

Des plantes pour calmer la douleur

Une plante très intéressante est le bourgeon de cassis car il a un grand effet anti-inflammatoire.

On peut rajouter aussi des plantes comme l’harpagophytum ou la reine des prés.

En effet, la reine des près contient de l’acide salicylique, qui est le précurseur de l’aspirine. Attention si vous la consommez en tisane, elle ne doit pas bouillir, ne dépasser donc pas 90°C. Elle n’est pas non plus recommandée si vous êtes allergiques à l’aspirine.

Des plantes reminéralisantes

Certaines plantes sont à privilégier car elles apportent minéraux et oligo-éléments ce qui va nourrir le tissu conjonctif.

Vous pouvez donc vous tourner vers la prêle ou l’ortie.

La silice organique végétale est aussi un super complément en cas de tendinite.

Des soins locaux

A mon sens, les remèdes locaux servent essentiellement à réduire la douleur. Ils agissent donc sur la symptomatique de la maladie mais pas sur la cause.

C’est pourquoi, il est indispensable de procéder à un soin interne, sinon vous risquez la récidive!

Voici une recette d’huile de friction.

Prendre un macérât huileux de millepertuis ou d’arnica. Possibilité aussi de mélanger les deux.

Rajouter pour un flacon de 50 ml :

  • 3ml d’eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)
  • 1ml de romarin à camphre (Rosmarinus officinalis CT camphre)
  • 1ml d’hélichryse italienne (Hélichrysum italicum)

Appliquer ensuite 6 à 10 gouttes de cette préparation sur les zones douloureuses à raison de 3 à 4 fois par jour.

Quels sont les conseils hygiéno-diététiques à adopter en cas de tendinite?

Dans un premier temps, éviter les mouvements répétitifs et boire aussi beaucoup d’eau.

De plus, il est préférable de ne pas trop consommer de café.

Bien sûr, il faut manger des fruits et des légumes qui vont calmer l’acidité de l’organisme grâce à leur action alcalinisante. Pour connaître, exactement les aliments à consommer, consulter l’article sur l’alimentation des articulations et des tendons.

Ne pas trop saler les plats.

Penser également à bien consommer des oméga 3 qui calment l’inflammation.

La gestion du stress est aussi indispensable en cas de tendinite.

Le repos est un élément indispensable de la guérison de la tendinite

En effet, le mouvement empêche la cicatrisation.

De plus, la douleur est une protection pour la réparation. C’est un signe d’avertissement. Il ne faut donc pas la prendre à la légère.

Quant aux infiltrations, elles sont « super efficaces » mais elles diminuent la solidité du tendon et ralentissent la cicatrisation.

D’autres thérapies pour soulager la tendinte

  • Voici quelques thérapies alternatives, particulièrement efficaces en cas de tendinite. Citons l’acupuncture, la mésothérapie, les ondes courtes,…
  • Les aimants sur le point douloureux s’avèrent aussi bénéfiques.
  • Le port du bracelet de cuivre fonctionne également.
  • L’argile est aussi une panacée pour tous les troubles ostéo-articulaires. Faire régulièrement des cataplasmes avec de l’argile verte, que l’on filmera sur le membre. Laisser en place quelques heures;
  • Un autre remède de grand-mère, ce sont les cataplasmes de pomme de terre et de sel de mer qui font merveille (à renouveler toutes les heures).
Share This