On appelle aussi la ronce (Rubus fruticosus L.) mûrier sauvage, mûrier des haies, aronce…

Le nom latin « rubus » désigne à la fois la ronce, le framboisier, et l’églantier. De plus, on apparente ce terme à l’adjectif « ruber » qui signifie rouge. Cette couleur fait donc référence à la couleur des fruits. Le mot français « ronce »viendrait du mot « rumex » qui signifie « dard ».

A quoi ressemble la ronce?

La ronce est un arbuste frutescent présent dans toute l’Europe. Il vit dans les décombres, les fossés et le long des vieux murs.

Les rameaux de la ronce sont souvent couchés alors qu’ils peuvent atteindre jusqu’à 3 mètres de haut.

Ses feuilles sont ovales à bord dentelé de couleur vert foncé à la surface et clair en dessous.

Les fleurs des ronces sont blanches ou roses et se présentent en grappe. La floraison se déroule de juin à août.

Quant à ses fruits, ils sont tout d’abord blanc puis rouges et ensuite noires quand ils sont matures.

Quelles sont les vertus traditionnelles de la ronce?

A la préhistoire, les fruits étaient des aliments donc ils servaient de nourriture.

La ronce est la bienfaitrice de la muqueuse.

Théophraste (IVe siècle av J-C) et Dioscoride (Ier siècle ap J-C) mentionnent déjà ses propriétés astringentes. En effet, ils disent qu’elle raffermit les gencives, tonifie l’utérus, et soigne les hémorroïdes.

De plus, Sainte-Hildegarde (XIIe siècle) la cite pour ses mêmes propriétés.

Quelles parties de la plante utilise l’herboriste?

Il emploie les feuilles de ronce. On cueille alors les feuilles au printemps. La feuille écrasée sert aussi à arrêter immédiatement le sang et la blessure provoquée par l’épine.

On peut également utiliser les fruits.

Quels sont les composants chimiques de la ronce?

Le côté astringent des feuilles de ronce provient des tanins (gallotanins et ellagitanins à 8 à 14%). D’autres composants chimiques sont présents comme des acides organiques de type acide citrique. On peut aussi retrouver des flavonoïdes, des triterpènes et stéroïdes (acides pentacycliques).

Quelles sont ses propriétés principales?

La ronce est astringente ce qui lui confère son action anti-diarrhéique. De plus, elle a un rôle vaso-constricteur car elle resserre les tissus et également les parois veineuses. Elle protège également les capillaires.

Toutes ces propriétés sont liées à la présence des tanins.

Dans quel cas peut-on utiliser les feuilles de ronce?

Vous pouvez les utiliser pour soulager:

  • Les maux de gorge représentent les aphonies, les pharyngites, les angines,…Les affections bucco-pharyngées regroupent les aphtes, les maux de dents, les inflammations des gencives…Pour ces affections le traitement peut être interne et externe.
  • Tous les troubles circulatoires comme les hémorroïdes, l’insuffisance veineuse, la métrorragie.
  • Les maux digestifs d’ordre de la diarrhée légère et les maux d’estomac.

Comment employer la ronce?

On peut réaliser

  • Une décoction

Dans ce cas, on prend 40 à 50 g de feuilles par litre d’eau. On réalise une ébullition de 2 minutes puis une infusion de 10 minutes. Boire 3 à 4 tasses par jour.

Le décocté sert aussi à faire des gargarismes, il faut alors augmenter la concentration de la décoction (50 à 100 g de feuilles par litre).

Quelles sont ses contre-indications?

Aucune connue actuellement.

Des recettes traditionnelles

Du thé de ronce pour remplacer le thé de Chine

Prendre 2 parties de feuilles fraîches de ronce et 1 partie de feuilles de framboisier. On les laisse se flétrir, on les hache grossièrement, on les asperge d’eau, on les noue dans un linge et on les laisse fermenter pendant 2 à 3 jours dans un lieu chaud. A ce moment là, se développe un parfum de rose qui disparaît au séchage mais réapparaît dans une boîte bien fermée.

Thé rafraîchissant et diurétique

Mélanger en quantité égale des feuilles de ronce, de fraisier, et d’aspérule odorante. Faire une infusion avec 1 cuillère à café du mélange par tasse.

Ce qu’il faut retenir de la ronce

C’est une plante très commune et très intéressante pour les inflammations de la bouche ou de la gorge.

De plus, les mûres, les fruits de la ronce ont un grand pouvoir anti-oxydant notamment pour les pathologies cardio-vasculaires.

Share This