Il s’agit donc d’un acide aminé non essentiel.

Autrement dit, il peut être synthétisé par l’organisme à partir de l’acide glutamique.

C’est l’acide aminé le plus abondant et il joue alors un rôle essentiel dans le bon fonctionnement du corps humain.

En effet, la L-Glutamine intervient à différents niveaux.

Où la trouve-t’on ?

Notre organisme puise les nutriments nécessaires à la fabrication de la glutamine dans certains aliments, notamment les protéines.

Que celles-ci soient donc d’origine animale ou végétale.

Par exemple, on peut retrouver la L-Glutamine dans la viande, le poisson, les œufs, les produits laitiers, les légumineuses, les céréales.

Pour les personnes qui ne consomment pas de produits d’origine animale, voici donc les aliments à privilégier.

Combien en consommons-nous ?

Nous en mangeons environ 5 à 10 grammes par jour.

Alors pourquoi se supplémenter ?

La L-glutamine étant très abondante et très utile, il est donc important d’avoir un apport suffisant.

Néanmoins, nous sommes souvent en carence.

Notamment, en cas de stress, de pratiques sportives intensives, de chirurgies lourdes, de maladies graves, d’infections et de baisses de l’immunité, on peut constater une insuffisance de cet acide aminé.

Les indications de la L-Glutamine

Elles sont diverses et variées mais surtout, il sera indispensable de se supplémenter en cas de :

– stress

– si vous êtes sportif

– mais aussi en cas de chirurgie importante, à consommer donc en post-opératoire

– si vous êtes aussi atteint de maladies intestinales inflammatoires chroniques

– puis en cas de maladies de peau

– et lors de certains troubles psychologiques

– si vous souffrez d’acidose (PH acide de l’organisme)

– et si vous avez subi une perte musculaire

Barrière intestinale

Celle-ci est souvent mise à rude épreuve et subit de nombreuses agressions.

La barrière intestinale devient alors poreuse et laisse passer les grosses molécules ce qui entraîne une inflammation.

Les molécules comme la caséine des produits laitiers et celles du gluten sont alors nocives pour le corps.

L’hyper-perméabilité intestinale

La glutamine va donc, à ce moment là, resserrer les molécules et réduire l’hyper-perméabilité intestinale.

Cette hyperperméabilité est aussi responsable du passage d’antigènes et de toxines qui vont alors provoquer une sensibilité allergique. En effet, ces molécules, n’étant pas reconnue, elles provoquent des allergies.

La L-glutamine augmente donc l’immunité en empêchant le passage de toxines à travers la paroi intestinale.

Mais, en plus, elle apporte un supplément de nourriture aux lymphocytes.

Activité sportive

Lors d’une activité sportive soutenue, tous les muscles utilisent la glutamine. Il y a donc un déficit de cet acide aminé qui rend l’organisme fragile.

Il devient alors plus vulnérable aux infections et aux blessures.

L’organisme récupère aussi moins facilement.

Une supplémentation en L-Glutamine va donc

– augmenter la taille des cellules musculaires donc la taille des muscles

– et permettre de reconstituer les tissus musculaires abîmés par l’activité sportive

– ensuite limiter les symptômes de surentraînement (fatigue, infections,…)

– puis permettre une meilleure récupération

Acidose et Perte musculaire

La perte musculaire est lié à l’âge mais aussi l’excès d’acidité dans le corps.

Pour lutter contre cette acidose, le corps puise les sels de calcium dans les os et les muscles par l’intermédiaire de la L-glutamine. Elle a donc aussi un rôle de tampon face à l’acidité.

La L-glutamine favorise aussi la production de l’hormone de croissance.

Elle réduit la masse adipeuse en faveur de la masse musculaire.

Ce qui explique que la L-glutamine soit prisée dans le milieu sportif.

Elle est aussi utile pour la synthèse de la glucosamine, substance qui répare les cartilages lésés.

En cas d’hyperactivité mentale, chez les adultes mais aussi les enfants, il est intéressant de consommer de la L-glutamine.

En effet, elle permet de libérer le Gaba dans le cerveau et d’amener calme et sérénité.

C’est aussi un élément clé du L-glutathion, qui est un antioxydant.

Quel dosage est conseillé ?

500 mg à 12 g par jour. 500 mg est donc la dose minimum et 12 g la dose maximale à ne pas dépasser.

La moyenne étant de 2 g par jour.

Mais il est possible d’aller jusqu’à 6 grammes par jour. En particulier si vous souffrez de maladies chroniques intestinales comme Crohn, de rectocolites hémorragiques ou autres.

Mais aussi si vous venez de subir une intervention chirurgicale ou si vous êtes un sportif dont le corps a aussi beaucoup souffert.

Le surdosage se situe donc autour des 10 grammes.

Pendant combien de temps ?

Il est impératif de faire des cures de de 2 mois à 4 mois.

Faire des pauses de 15 jours entre chaque cure.

Avec quels plantes et compléments l’associer ?

Il est intéressant de prendre des plantes pour stimuler l’immunité :

– l’échinacée

– puis des plantes adaptogènes comme le ginseng, le rhodiola, l’ashwagandha,…

– mais aussi certaines plantes comme le curcuma qui réduit l’inflammation

– sans oublier, les probiotiques pour renforcer la microbiote intestinale

– des plantes aussi à visée hépatique comme le desmodium, l’artichaut, le radis noir, pour réduire la sensibilité allergique

– mais la vitamine D et C sont aussi indispensables

– ensuite dans les troubles psychologiques, le Bacopa sera aussi indiqué

– puis d’autres acides aminés pour les sportifs

– et du lithothamne pour tamponner l’acidité

Précautions d’emploi et contre-indications

Pas d’interactions connues avec les plantes médicinales.

Attention, toutefois, si vous prenez des médicaments épileptiques.

Si vous êtes atteints de cancers du colon, la prise de L-glutamine est contre-indiquée.

Source : Vit’all plus et le livre de Caroline Gayet « Soulagez enfin vos troubles digestifs »

Share This