Détox ? Drainage ? Cure dépurative ?

Le drainage : on l’appelle plus communément la « détox » ou bien encore  » la détoxication ».

En Phytothérapie, on utilise le terme de drainage car le mot « drainer » signifie mobiliser des éléments vers l’extérieur.

La cure « dépurative » est aussi appropriée puisqu’elle est synonyme de purification de l’organisme.

Donc en phytothérapie, il est plus approprié de parler de drainage et de cure dépurative que de détox.

La détox est aujourd’hui employée à toutes les sauces et il n’est pas facile de s’y retrouver!

Elle est souvent assimilée à un phénomène de mode alors que les anciens ont toujours eu l’habitude de procéder à une détoxication de leur corps.

Avec la vie moderne, cette pratique s’est perdue.

Avec une recrudescence des maladies, et le « naturel » qui revient au galop, tout le monde se précipite sur « la détox » et sur n’importe qu’elle détox.

Alors doit-on la pratiquer ? Et si c’est le cas, quand et comment?

Qu’est-ce que c’est ?

En phytothérapie, la détox se nomme cure dépurative. En d’autres termes, c’est le fait de se débarrasser de nos toxines. De tous les déchets organiques qui polluent notre organisme.

C’est un nettoyage comme celui de printemps pour la maison, mais ici, il s’agit de nettoyer votre corps .

Sous quelles formes galéniques se présente la cure dépurative?

Cette cure « détox » se présente sous la forme d’une tisane de plantes ou d’un extrait fluide.

Les plantes médicinales vont aller aider les organes, responsables de l’élimination des toxines, à évacuer les déchets accumulés par notre organisme.

  • Des plantes sèches pour confectionner une tisane dépurative. Cette forme ancestrale a l’avantage d’hydrater l’organisme. De plus, elle est un moyen d’extraction des principes actifs, contenus dans la plante, le plus facile et naturel.
  • Il existe des formes plus modernes comme l’extrait fluide. Cette forme permet d’obtenir de nombreux composants chimiques qui composent les plantes. En effet, l’extraction se fait grâce à l’eau, à l’alcool et à la glycérine. Il est considéré comme bien plus facile d’utilisation et plus rapide. L’extrait fluide propose les plantes médicinales sous forme liquide, dans un flacon. La prise se fait à raison de deux fois par jour dans un verre d’eau. Facile, non ?

Bien sûr, il existe d’autres formes galéniques mais pour la détox, ce sont les deux formes les plus recommandées.

Les préparations hydro-alcooliques sont aussi très bien, notamment pour purifier le foie comme Hépar.

Si vous souhaitez en connaître d’avantage sur les 24 formes galéniques des plantes médicinales, alors cet article peut vous intéresser.

Comment agissent les plantes ?

Les plantes stimulent un ou plusieurs organes indirectement ou directement impliqués dans l’élimination des substances toxiques.

Les organes, qui ont pour rôle de nous libérer de ces détritus, sont au nombre de 5.

On les nomme « organes émonctoires » ou on dit qu’ils sont « émonctoriels ».

Ce sont : le foie, les reins, le gros intestin, la peau et les poumons.

Pour se maintenir en bonne santé, il est important de réaliser deux cures de détox par an !

Cela permet tout simplement de les aider à purifier l’organisme.

Suivant la saison, la cure dépurative ne sera pas composée des mêmes plantes médicinales :

  • A la sortie de l’hiver, au printemps, les plantes seront plutôt drainantes du foie.

On se tournera alors vers :

– Un mélange de plantes médicinales séches drainantes du foie (tisane) 

– Bien sûr, il existe aussi sous forme d’extrait fluide (EFGM).

  • A l’automne, les plantes stimulent les poumons et le gros intestin en agissant tout de même sur l’ensemble de l’organisme.

– Il s’agira d’un mélange de plantes médicinales sous forme liquide pour drainer les organes de l’automne (EFGM).

– On peut trouver ce mélange sous forme de tisane aussi.

On associera pour cela différentes plantes qui agissent sur différentes fonctions ( hépatiques, rénales, pulmonaires). En sachant qu’une même plante peut agir sur plusieurs organes et avoir plusieurs actions.

Suivons la nature, elle nous donne le rythme

Les saisons sont là pour nous guider. A la fois dans le choix des plantes et dans le moment indiqué pour bien se drainer. La nature nous donne le tempo !

Après l’hiver, notre corps est chargé car il a fait les réserves pour passer cette période dure et difficile. Il présente souvent une hyperacidose. L’acidité de notre corps est plus élevée à ce moment là puisque l’alimentation est plus riche (viande, laitages, …).

A l’automne, notre corps doit se préparer à entrer dans la période hivernale. Et si on souhaite échapper aux maux hivernaux, une cure détox s’impose. Elle permet aussi de dissiper les excès de l’été, souvent propices aux rencontres familiales et amicales. Les barbecues, apéritifs, glaces et autres plaisirs s’enchaînent et laissent  leur empreinte sur notre organisme.

Notre manière de fonctionner est aussi empruntée à la nature. Tout être vivant prend des matières premières qu’il transforme et de cette transformation, il en résulte des déchets.

D’où proviennent ces toxines ?

Notre corps, sur le même mode, produit des toxines pour pouvoir remplir son rôle.

Les cellules se nourrissent et rejettent ensuite ce qu’elles n’ont pas utilisé.

  • Les toxines ont donc pour origine les aliments ingérés. Ces derniers nourrissent nos organes, puis, en échange, produisent de l’énergie.

Mais attention!

Si vous donnez à vos cellules des substances chimiques, vous augmentez tout simplement votre quantité de détritus dans votre corps.

Quelles sont ces substances?

Par exemple : les colorants, les conservateurs, les nitrates, les pesticides, les médicaments…

Autrement dit tous les polluants que l’on peut trouver dans notre alimentation et dans notre manière de vivre non naturels.

Ce sont des substances qu’il n’est pas facile de rejeter. Elles ne sont pas naturelles donc elles nécessitent un travail supplémentaire de la part de notre organisme.

  • Sans compter qu’à ces polluants alimentaires viennent se rajouter tous les polluants que l’on ne maîtrise pas. Par exemple: les polluants atmosphériques de type gaz d’échappement, métaux lourds, solvants industriels,…
  • Les stress entrave aussi le rôle d’élimination de notre organisme car celui-ci est focalisé sur son rôle de défense. Et il n’assure donc plus son rôle d’entretien.

L’encrassement de notre corps est donc lié à un déséquilibre de l’alimentation. Pas assez de produits naturels et trop d’industriels! Et aussi aux agents extérieurs et aux troubles nerveux et émotionnels.

Le drainage un geste de prévention

Alors, pour éviter à votre corps d’être en « trop-plein », le drainage est indispensable. Il va détoxifier le corps et lui permettre tout simplement de maintenir son équilibre interne que l’on appelle l’homéostasie.

Si les toxines se surajoutent, sur un terrain prédisposé, vous tombez malade. Autrement dit, les maladies sont liées à une accumulation des déchets dans notre corps. Les symptômes montrent alors l’effort que fait l’organisme pour les évacuer.

« Nettoyer » l’organisme est donc un acte essentiel en médecine naturelle car il permet de relancer ou d’optimiser les mécanismes d’entretien. Et par là même les mécanismes d’auto-réparation de notre corps, en permettant à chaque organe de fonctionner normalement. C’est un geste de prévention et de guérison des maladies.

Le drainage permet à nos cellules de se régénérer et de prendre en compte le terrain de chacun.

Il a une action globale sur tout notre être. C’est un acte de médecine de terrain. Il ne gère pas un simple symptôme mais au contraire il permet une prise en charge globale de l’individu.

Alors n’hésitez plus, prenez l’habitude de pratiquer cette cure détox, vous y gagnerez en bien-être et en santé.

 

Share This