Le ginseng (Ginseng panax) est le remède universel des chinois

Ils l’utilisent depuis 3000 ans. Ils lui attribuent de merveilleuses vertus comme celle de «prolonger la vie ».

«Ginseng » vient du chinois qui signifie « racine humaine », en allusion à la forme de la racine qui évoque celle du bas du corps humain.

«Panax » vient de deux mots grecs : «pan » qui équivaut à «tout » et «akos » qui signifie «guérir ».

C’est la plante «Panacée » qui soigne tous les maux.

Les ginseng asiatique est dit :

  • «chaud » puisqu’il nourrit le «yang »
  • «blanc » quand la racine est simplement nettoyée et séchée
  • «rouge » ou appelé «ginseng rouge coréen » quand la racine a été traitée à la vapeur avant d’être séchée

Le ginseng n’est pas une plante médicinale destinée à soigner une pathologie précise mais plutôt à agir comme un «médicament de prévention ».

C’est la plante adaptogène par excellence.

C’est à partir de cette racine et des autres plantes de la même famille botanique que des recherches ont été réalisées pour déterminer : pourquoi le ginseng était une plante d’une si grande envergure thérapeutique.

Le ginseng est indiqué pour divers états pathologiques

Cardiovasculaire

  • Le ginseng tonifie le cœur et le protège. Il équilibre les fonctions cardiaques ainsi que la tension artérielle.
  • Et il évite aussi la formation de caillots sanguins et harmonise l’équilibre du sang.

Digestif

  • Régulation des troubles de transit, il ouvre l’appétit, renforce et favorise les fonctions du foie, et est indiqué dans les ulcères gastro-intestinaux.

Immunitaire

  • Le ginseng renforce le système immunitaire : il augmente la quantité de globules rouges et les globules blancs résistants. Véritable béquille pour les personnes âgées, affaiblies, fatiguées, immunodéficientes,…
  • Augmentation de façon non spécifique de la résistance de l’organisme vis-à-vis des facteurs de l’environnement et/ou réduit la prédisposition ou la réceptivité aux maladies. Adaptogène : il réduit alors les dépenses en hormones comme l’adrénaline et le cortisol.
  • Utilisé dans les asthénies fonctionnelles, et en cas de surmenage ou d’épuisement : il agit donc comme un véritable soutien de l’organisme.

Cette plante médicinale régénère, revitalise, et fortifie les systèmes de chacun face aux sollicitations extrêmes de la vie moderne.

Elle normalise la physiologie en aidant à construire une réponse adaptée au stress en dépensant le minimum d’énergie.

Quelque soit la nature de l’agent agresseur (physique, chimique, psychique), le ginseng fournit une réponse adaptative qui combattra les effets néfastes du stress.

Cette substance permet un rééquilibrage global de l’organisme en normalisant une fonction (cardiaque, respiratoire) quel que soit le sens du déséquilibre.

Le ginseng rééquilibre le QI, énergie vitale.Cette propriété lui permet donc d’être indiqué en cas de stress, de fatigue, de pratique sportive, de convalescence, …

A chaque fois que l’individu cherche à augmenter ses réflexes et ses capacités physiques et intellectuelles, prendre du ginseng sera tout à fait bénéfique et opportun.

Cette plante augmente l’endurance,physique, l’oxygénation des cellules, et permet une meilleure récupération physique (sans douleurs et fatigue musculaire ou en les limitant).

Neurologique

  • Le ginseng permet donc de lutter contre le stress, l’anxiété, la déprime, la nervosité, la dépression. Il agit en favorisant un sommeil réparateur (limite les insomnies).

Sans oublier qu’il améliore la mémoire et la concentration, et les autres fonctions cérébrales progressent aussi.

C’est une aide aussi au sevrage des drogues (alcool, tabac, morphine, cannabis,…) car il équilibre le système nerveux.

Métabolique

  • Action sur la glycémie et le cholestérol dans le sang.

Autres

  • Aide l’organisme à se détoxifier, en particulier, face aux intoxications médicamenteuses ou alcooliques. Il lutte aussi contre les radiations.
  • C’est un aphrodisiaque puissant : il stimule la libido, combat l’infertilité (augmente la qualité du sperme et allonge la période d’ovulation), stimule la virilité et la confiance en soi.

Cette plante peut-être associée à d’autres herbes médicinales mais lesquelles ?

Le ginseng peut s’utiliser seul ou en association avec d’autres herbes aux vertus médicinales.

Il s’accorde avec :

– d’autres plantes qui stimulent l’immunité et réduisent la fatigue : Maca, Guarana, Spiruline, …

– des plantes adaptogènes également : Ashwagandha, Rhodiola,…

Comment utiliser le ginseng ?

  • Gélules ou comprimés de poudre de racine totale ou extraits standardisés en ginsénosides. Il est conseillé de 600 mg à 2 g par jour.
  • Infusion : mettre dans un tasse une cuillerée à café de ginseng finement coupée. Verser de l’eau bouillante. Laisser infuser 5 à 10 minutes puis filtrer. Les prises doivent s’échelonner sur 3 à 4 semaines, à raison de 1 à 3 fois par jour. Faire des cures de 3 semaines avec une semaine d’arrêt, puis reprendre si nécessaire.

Quels sont ses effets secondaires ?

Le ginseng peut faire apparaître des signes comme des insomnies, de la nervosité, des diarrhées en cas de prise de doses élevées.

Il ne faut pas l’utiliser en cas d’agitation, chez les personnes sous traitements anxiolytiques, chez les individus souffrant d’une maladie en phase aiguë (fièvre,…).

Ne pas l’employer chez la femme enceinte et les enfants non pubères.

Quels composants chimiques donnent au ginseng toutes ses vertus ?

Comme dans chaque plante, c’est la synergie des principes actifs qui confèrent à la plante toutes ses propriétés. On peut tout de même noter que le ginseng contient des ginsénosides qui sont des saponosides (30 différents classés en 3 catégories : panaxadiol, panaxatriol, acide oléanolique).

Ils agissent sur les glandes et donc sur les sécrétions d’hormone. Le ginseng agit comme un précurseur des diverses hormones comme la dopamine, les hormones sexuelles (testostérone).

Il est riche aussi en acides aminés, en polyines, en polysaccharides, en triterpènes et stéroïdes sans oublier qu’il présente des vitamines et des minéraux.

Cette plante est très intéressante. Il faudra bien entendu la choisir de bonne qualité : préférer le ginseng rouge, provenant de Corée, issu de l’agriculture biologique.

Sa qualité et la quantité de ginsénosides sera déterminante pour obtenir les effets recherchés : anti-stress, tonifiant, stimulant, régénérant intellectuellement et physiquement, anabolisant et aphrodisiaque.

Plante qui représente le symbole de la médecine traditionnelle chinoise et qui est la substance adpatogène par excellence.

Share This