Toutes les femmes, enfin beaucoup en tout cas, se tracassent avec leur poids et leur cellulite. La grande question est : »Comment limiter la prise de poids? ».

Se pose alors la question : »Que doit-on manger? »

J’ai envie de vous répondre : « Faites-passer le plaisir avant tout! »

Puis on pourrait rajouter qu’il est essentiel de se tourner vers une alimentation saine et équilibrée. En d’autres termes, il faut manger le plus vivant, naturel et varié.

Néanmoins, même si je comprends bien le mal être lié aux kilos en trop, la première chose à faire est de vous AIMER. Ce qui veut dire d’être tolérant avec vos formes et de vraiment vous accepter telle que vous êtes.

Autre point important, il est intéressant de réfléchir à partir de quel moment les kilos en trop sont apparus ou pour quelles raisons, ils se sont installés?

J’ai essayé de vous donner des astuces et conseils mais ce sera à vous de piocher dans cette liste, les éléments qui raisonnent en vous.

Cet article n’a pas pour vocation de créer des angoisses ou des prises de tête supplémentaires.

Il s’agit juste de partager mon travail sur ce sujet qui me tient à cœur.

Comment favoriser l’équilibre psychique pour limiter la prise de poids?

Je ne vais pas reprendre toutes les raisons de la prise de poids mais un élément essentiel est l’équilibre mental.

C’est la clé la plus importante de la minceur.

Comme je le disais, chacune doit travailler sur son estime de soi, sur l’image qu’elle a d’elle et sur la signification de ses kilos en trop.

Pourquoi je mange?

Qu’est-ce qui explique ces kilos en trop?

Est-ce l’ennui, la gourmandise, des difficultés affectives, le stress? Bien sûr, il existe une multitude de réponses à cette question, propres à chacune.

Comment se préparer à un rééquilibrage alimentaire?

Tout d’abord, ne suivez aucun régime. On sait aujourd’hui à quel point ils sont mauvais pour la santé. De plus, on finit toujours par reprendre du poids.

Ensuite, ne vous fixez aucun objectif en terme de jours, kilos, tour de taille, de cuisse,…

Le seul objectif est d’apprendre ou réapprendre à se nourrir en fonction de ses besoins, de son corps et non en réponse à un stress ou à un ennui.

Souvent on mange pour combler un manque affectif, adoucir une situation vécue comme stressante…

On peut se faire aider par quelqu’un de l’extérieur. C’est un soutien et une aide, d’autant plus qu’un professionnel a les compétences nécessaires pour un bon accompagnement.

Comment favoriser l’équilibre hormonal pour limiter la prise de poids?

– Pour commencer, on doit combler le manque de sommeil car l’appétit est augmenté avec les insomnies. Le risque de surcharge pondérale est alors au maximum. En effet, il y a, à ce moment là, une baisse de la production de l’hormone de croissance sécrétée par l’hypophyse.

Un bon sommeil, suffisant et réparateur, permet donc d’éviter les variations de leptine. La leptine est l’hormone de satiété. Sa sécrétion est étroitement liée au manque de sommeil. En effet, les insomnies provoquent une hausse de sécrétion de ghréline (hormone de la faim) et une baisse de celle de leptine. L’hormone de croissance est elle aussi sécrétée pendant la nuit, il est donc essentiel de dormir au moins 8 heures.

De plus, un bon sommeil permet de pratiquer une restriction calorique modérée et limitée dans le temps.

– Autre point important un régime alimentaire trop restrictif associé à un excès de pratique de sport peuvent occasionner des troubles du comportement alimentaire. En effet, ils peuvent affecter le fonctionnement neuro-endocrinien car n’oublions pas que la prise de poids est un phénomène hormonal. Et comme dans tous les domaines : tout excès peut nuire!

– Pour conclure, si on veut stimuler la production naturelle d’hormone de croissance et favoriser la lipolyse, il faut se supplémenter en acides aminés. Chaque soir au coucher, on prendra alors de l’arginine et de l’ornithine (précurseurs de l’hormone de croissance).

Par quoi commencer pour limiter la prise de poids?

  • Premièrement, il faut prendre en compte qui nous sommes. Autrement dit,tous les éléments qui nous composent sont essentiels comme notre âge, sexe, notre vie professionnelle, notre position sociale, notre activité,…

Mange-t’-on souvent à l’extérieur, quels plats choisir ?

Devons-nous préparer à manger pour toute la famille ?

De quel temps disposons-nous pour manger ?

Ai-je suffisamment d’activités ?

  • Ensuite, on procède à un nettoyage de l’organisme pour éliminer les toxines avec un jeûne, un jeûne intermittent, une monodiète, des cures détox avec des plantes en complément.

La monodiète pour aider à perdre du poids

Une Monodiète consiste à consommer le même aliment pendant 3 jours.

L’aliment qui s’y prête le plus est la pomme. On peut la consommer crue, cuite, en compote, cuite au four et ne rien rajouter en tous les cas pas de sucre à la limite de la cannelle, clou de girofle,…

Les cellules de l’estomac se reconstitue toutes les 72 heures.

Mettre son système digestif au repos pendant 3 jours représente un réel bénéfice pour votre organisme. Cela permet donc au corps de se purifier et d’éliminer les toxines.

Vous allez gagner en bien-être, en vitalité, en forme, en concentration, plus de troubles de santé mais que des sensations positives…

Pour cela, il faut vraiment la pratiquer avec envie et enthousiasme.

La faire quand socialement vous n’avez aucun repas de prévu, que vous êtes seule, tranquille,…même au travail car vous êtes occupé et vous ne pensez pas à manger.

L’idéal est de la pratiquer aux changements de saison 2 à 4 fois par an, pas plus.

Autres aliments pour pratiquer la monodiète :

  • par exemple, la cure de raisin (septembre)
  • ou la carotte
  • la soupe est aussi très bien et à pour avantage de rassasier
  • le riz complet

Les cures avec les plantes pour détoxifier

En complément, faire des cures de détox comme au printemps et à l’automne avec des tisanes dépuratives. Privilégier la tisane qui permet de boire et de drainer l’eau.

On se tournera donc vers des plantes qui touchent les organes émonctoires. Ceux qui sont donc responsables de l’élimination des toxines.

Bien sûr, on emploiera des plantes diurétiques mais aussi des plantes qui favorisent la lipolyse (la fonte des graisses).

Prendre en compte les divers troubles de santé

  • Tout d’abord, il faut régler tous les troubles de santé comme la constipation, les insomnies, le stress,…

Commencer un rééquilibrage alimentaire pour limiter la prise de poids

Quelques principes de base

  • Si on sait que l’on mange trop de sucre, le réduire sans le supprimer totalement.
  • Moins se servir et ne pas se resservir.
  • Supprimer l’alcool, les apéritifs, les grignotages, les bonbons et tous les aliments qui ont des calories cachées.
  • Bien mâcher les aliments, prendre son temps, ne pas stresser lors des repas ce qui permet alors de manger moins.
  • Ne pas boire en mangeant car la digestion ne peut pas se faire correctement. Les sucs digestifs sont dilués et les nutriments et calories seront donc stockés au lieu d’être éliminés.
  • Se reposer 10 minutes après le repas puis bouger, se promener, marcher.
  • Diminuer les rations alimentaires quand on a moins d’activités.
  • Préférer une alimentation de qualité, biologique, diététique,…
  • Manger des huiles de première pression à froid, du sel de mer de qualité et des produits à base de céréales complètes.
  • Surveiller surtout la qualité, la quantité et la variété des aliments de votre assiette.

Quelles sont proportions d’aliments à respecter pour être en bonne santé?

Connaissez-vous le 60/20/20 ?

Il ne s’agit pas de faire un régime mais d’équilibrer son alimentation pour éviter la prise de kilos supplémentaires.

On doit donc manger :

60 % de fruits et de légumes crus et cuits. Comme par exemple la salade verte, chou, persil, cerfeuil, navet cru, betterave rouge crue, carotte crue, chou cru, melon, pomme, poire,…

20 % de protéines. Autrement dit de la viande et du poisson, mais aussi des œufs, du fromage, des légumineuses (haricots, pois, fève, lentille, …), et des fruits oléagineux (noix, noisette, amande,…).

– puis 20 % de glucides. il s’agit du pain, de pomme de terre, riz, pâtes alimentaires, céréales, marrons et châtaignes, sucre, miel,…

En ce qui concerne les lipides, consommer juste un peu d’huile avec la salade, ainsi que du beurre et d’autres aliments gras.

Les vitamines, minéraux et oligo-éléments contenus dans les aliments seront naturels et parfaitement assimilables.

Quelles quantités par repas?

  • 300g de légumes et de fruits dont 100g de légumes en salade, 100g de légumes cuits, 100g de fruits
  • 100g de protides soit 100g de viande ou 2 oeufs
  • 100g de glucides soit du pain, riz, semoule, flocon, pomme de terre, marron, châtaigne, gâteau ou tarte…

Attention, on peut varier les proportions en fonction des saisons et des températures extérieures :

  • par temps très chaud et pour les sédentaires : 65/20/15
  • si le temps est très chaud et si on a une activité totalement sédentaire : 70/20/10
  • temporairement, si on évite les glucides : 80/20/0
  • par temps froid et/ou avec un exercice physique important : 55/20/25, 50/20/30, 40/20/40.

En résumé, la quantité d’aliments ingérés ainsi que leur nature doivent être adaptés en fonction du climat et de l’activité pratiquée.

Limiter sa prise de poids avec sagesse

Penser 

Réflexion sur l’opportunité d’entreprendre une cure, sur les causes de l’embonpoint, sur les moyens à prendre pour le réduire.

C’est une prise de conscience qui peut s’accompagner de l’aide d’un conseiller de santé.

Changer sa manière de vivre de manière profonde.

C’est une reprise en main qui engage l’avenir personnel.

Il est important de retrouver le goût d’une vie plus active.

C’est tout simplement une opportunité de découvrir de nouvelles joies de réalisation de vous-même.

Décider 

  • De remodeler votre corps par une culture physique adaptée.
  • Puis de pratiquer une cure de démarrage. Plusieurs possibilités s’offrent à vous. Par exemple, le jeûne long (surveillance médicale), jeûne court (3 jours), une journée de jeûne ou de diète hydrique (jus de fruits, de légumes, bouillons de légumes, infusion, ananas frais) à répéter de temps à autre , monodiète, cure de détox…
  • Etablir une reprise alimentaire personnalisée est essentiel.
  • Persévérer sans regret : en général un an est utile pour se renouveler
  • Respecter le rythme travail-repos

Agir 

– se peser une fois par semaine

– consommer peu de sel

– mastiquer longuement

– se nourrir en ayant l’intention de bien assimiler les aliments absorbés

– puis se reposer suffisamment

– rendre inutile le « coupe-faim » donc pas de grignotage

– se procurer suffisamment d’iode par l’alimentation pour éviter la cellulite

– traiter la cellulite localement

– après la cure, la reprise alimentaire se met alors en place

– boire selon la soif mais loin des repas

Eviter 

– l’erreur d’estimation des kilos à perdre

– ainsi que le sentiment d’autopunition

– ne pas commencer pendant une période de stress ou de froid

– ne pas suivre le régime à la mode

– et surtout ne pas se fixer un temps record pour maigrir.

– ne pas se peser tous les jours mais une à deux fois par semaine

– bannir les substituts de repas

– éviter les repas hyperprotidiques

– mais ne pas abuser des fruits et des légumes

– mettre de côté les sucreries et pâtisseries

– ne pas consommer trop d’alcool

– le thé, café, chocolat, sauces grasses, charcuteries sont donc à consommer pour de grandes occasions

– porter des vêtements qui n’entravent pas la bonne circulation

– les repas pris dans l’agitation, le bruit, le stress et à toute vitesse bloquent les mécanismes de perte de poids.

– pour conclure, ne pas penser qu’à cela mais occupez-vous. Faites du sport, bougez,…

Quelles aliments manger pour limiter la prise de poids?

  • Les légumes représentent la base du rééquilibrage alimentaire pour ne pas grossir
  • Associés à des protéines comme les céréales complètes ou des œufs ou encore du poisson
  • Et pour finir les fruits pour le côté sucré

Que doit-on privilégier comme aliments ?

Voici une liste :

Algues, céleri, cerise, fraise, groseille, laitue, laminaire, mâche, navet, pamplemousse, panais, persil, pissenlit, poireau, pomme, pomme de terre, seigle, tomate, varech vésiculeux.

Quels sont les aliments à éviter afin de limiter la prise de poids?

Tous les produits industrialisés, tout préparés, raffinés, dits « blancs » (farine blanche, sucre blanc) sans exception.

C’est-à-dire : les pizzas, le pain blanc, les bonbons, les gâteaux, pâtisseries, viennoiseries,…

Tout ce qui est Fast food.

Les aliments à consommer avec modération sont :

– la charcuterie

– ainsi que les viandes

– puis tous les aliments sucrés

– et les aliments gras dits « mauvais gras »: graisses saturées et trans de type margarines et tout les aliments de l’agro-alimentaire (cf ci-dessus).

-puis les fromages et laits/laitages difficiles à digérer et à éliminer

– les conserves ne représentent aussi aucun intérêt nutrionnel

– l’alcool représente aussi un apport de sucre important

Voici un repas type de rééquilibrage alimentaire

Petit déjeuner : jus de fruit ou un fruit + 2 galettes de riz complet ou riz semi-complet + boisson légère très peu sucrée.

Possibilité aussi de consommer 1 œuf.

Midi-collation : une boisson (eau, infusion, jus d’ananas, autres fruits frais) ou 2 bananes et un verre de lait végétal.

Rajouter des protéines : viande, œuf, poisson si besoin.

Soir : crudités + 1 œuf + riz semi-complet + yaourt léger

ou salade de concombres + haricots en grain + compote de mirabelles

autre possibilité comme salade de champignons + purée de pomme de terre + un œuf mollet

ou encore assiette de crudités + jardinière de légumes + fromage blanc à la gelée de cassis,…

C’est un schéma adapté à toute personne qui mange le midi à l’extérieur et qui partage le repas du soir en famille. Bien sûr il est tout à fait possible d’inverser les deux repas du midi et du soir.

Une alimentation anti-inflammatoire repose donc sur :

– les fruits et les légumes

– avec une réduction des produits laitiers

– et une réduction du maïs

– utiliser du curcuma, gingembre, ail, oignon, cous de girofle, gingembre, herbes,…enfin tous les aromates que vous souhaitez

– favoriser les aliments riches en magnésium comme eaux minérales, oléagineux, soja, céréales complètes,…

– buvez du thé vert

– n’oubliez pas les oméga-3 : huile d’olive, de colza, de lin, de cameline ; les petits poissons comme la sardine, le maquereau, le hareng,…

La répartition des aliments :

  • Matin : repas de roi
  • Midi : repas de prince
  • Soir : repas de mendiant

Le déjeuner doit comporter des quantités modérés, les aliments doivent être de moitié crus et cuits, pas de dessert.

Le soir repas doit être ultra léger, pas de pain, pas de viande, pas d’alcool, pas de fromage, pas de charcuterie.

Ou faire plusieurs petites prises alimentaires réparties sur la journée. En ingérant des petites quantités mais plus souvent, le corps assimile mieux les nutriments et on ne grossit pas voire même on maigrit.

C’est à chacun de trouver sa formule « repas ».

Les conseils en résumé pour limiter la prise de poids

– aucun régime privatif

– adoptez une alimentation de type méditerranéen

– vigilance sur les aliments à IG élevé et sur la charge glycémique (CG)

– exercice physique quotidien mais modéré

– respecter les horaires des repas et éviter toute forme de grignotage

– retrouver un sommeil de qualité

– ne pas confondre densité calorique et densité nutritionnelle

– réapprendre à ressentir la sensation de satiété

– retrouver l’estime de soi

Les conseils hygiéno-diététiques pour accompagner le rééquilibrage alimentaire

– Faire du sport 

Marcher, faire du vélo, courir, nager, faire de la gym…

Bougez.

Trouvez une activité qui nous convienne.

Préférez les escaliers aux ascenseurs, se promener, se garer loin en voiture et marcher,…

« Bouger mieux » dans les situations de la vie quotidienne : transport, au travail, assis, debout , couché, dans la salle de bains…

– Etre bien dans sa tête

S’aimer, avoir confiance en soi, s’estimer.

On a tous quelque chose de bien en nous, on a tous un « trésor » et on doit le découvrir…

– Lutter contre le stress

En faisant de la méditation, yoga, Qi-gong,…

Pratiquer la respiration consciente

– Lutter contre l’ennui

Voir des amis, faire des activités qui nous tiennent à cœur, aider son prochain, s’investir dans des causes, prendre le temps avec les gens de notre entourage, s’instruire,…

– Détoxifier son corps

Avec des cures de détox, des monodiètes, le jeûne…

– Rétablir sa flore intestinale

En faisant attention à notre alimentation et avec une supplémentation en probiotiques.

– Boire de l’eau

1,5 l par jour

– Bien dormir

Pour conclure

La première démarche est de s’aimer et de s’accepter tel que nous sommes. Soyez indulgente! Puis décelez les raisons de sa prise de poids. Pour finir, appliquez ces conseils tout en alliant le plaisir, la convivialité et le bonheur de manger.

Si vous avez d’autres astuces, je suis preneuse…

Cette méthode a été testée et approuvée et surtout elle est aussi synonyme d’une belle santé!

Source :

« Le guide familial des aliments soigneurs » des Dr Jean-Paul Curtay et Dr Rose Razafimbelo.

« Changez d’alimentation » par le Pr Henri Joyeux

« Se soigner par les légumes, les fruits et les céréales » du Dr Jean Valnet

« Votre santé par la diététique et l’alimentation saine » de André Passebecq

Cours de diététique et phythothérapie ELPM

Share This